Contes érotiques

Un conte d’une dizaine de pages, c’est un peu comme une relation amoureuse, une étreinte qui, le temps d’une émotion, effleure l’imaginaire. Le conte érotique va à l’essentiel, caresse le fantasme dans le sens des poils, nous entraîne dans la féerie des chimères et dans la frénésie de la chair…
Par la magie des mots, par des tournures de verbes, par des cambrures d’adjectifs, par des échancrures de paragraphes, par des guipures de guillemets, par des parures de virgules, par des postures de majuscules, par des mouillures de minuscules, par des morsures d’accents, surtout aigus, bref par la magie de la langue, l’éros prend formes…

Voici les 2 résultats